.st0{fill:#FFFFFF;}

Assurance Vie

L’épargne des Français se détourne de l’assurance vie

 septembre 18, 2020

Auteur philippe.agnelli

Depuis 5 mois les comptes courants des épargnants ont explosé. L'état estime à plus de 100Mds € l'épargne "forcée" accumulée pendant le confinement.

Même si l'assurance vie reste le placement préféré des Français grâce à des rendements long terme intéressant que par sa fiscalité avantageuse.

Il n'est reste pas moins, qu'en cette période d'incertitude, les épargnants préfèrent les livrets garantis, comme le livret A ou le LDD, qui rémunère très faiblement l'épargne voir sans aucune rémunération pour les comptes courant.

Juillet 2020 les Français ont retiré 10,9Md€ sur leurs contrats d'assurance vie et n'en n'ont placé que versé 10,4 Mds €. Soit une décollecte de 500M€ !

Pire, sur les 9 premiers mois de 2019 les français avait placer un solde positif d'épargne de 17,3Md€ sur ce support. Cette année le solde de collecte est négatif, ce qui signifie que les Français on retiré plus que ce qu'ils ont placé soir une décollecte nette de 5,2Md€ 

Cette décollecte est donc historique.

Cela peut s'expliquer par le manque de visibilité sur les mois à venir. Les Français refusent de s'engager sur le moyen et le long terme tant que le contexte sanitaire et économique ne sera pas clarifié. En effet, la crainte de l'avenir est bien présente à cause des incertitudes pensant sur les emplois et donc sur les futurs revenus.

Par ailleurs, la nécessité de placer un tiers de ses versements sur l'assurance vie en unités de compte échaude certains assurés qui ne veulent prendre aucun risque avec leur épargne.

Si placer son argent sur une assurance vie en euros reste la meilleure option pour garantir son capital, les assureurs, confrontés à des exigences de solvabilité et à la difficulté de trouver des placements sûrs, contraignent désormais les épargnants à placer une partie de leur épargne sur des unités de compte non garanties. Ce qu'ils n'apprécient guère.

De son côté, la Fédération française des assurances explique la désaffection des épargnants pour ce placement par une activité commerciale qui a été fortement ralentie et même quasi interrompue pendant la période de confinement.

philippe.agnelli


Titulaire d’un double master en sciences informatiques et en gestion internationale de fortune, Philippe Agnelli s’est spécialisé dans l’ingénierie financière du patrimoine et de l’immobilier. Fort de son expérience de manager et de son degré d’exigence dans les affaires, il investit depuis plusieurs années dans tous les domaines de l’immobilier. Fidèle à son engagement de partage des connaissances et convaincu que le patrimoine reste le meilleur moyen d’atteindre l’indépendance financière ou de préparer sereinement sa retraite, Philippe Agnelli a l’ambition de démystifier et de rendre accessible les notions financières et immobilières pour permettre à chacun de constituer ou faire évoluer son patrimoine. Contributeur régulier d’articles sur notre site, les textes de Philippe sont destinés au grand public et synthétisent l’essentiel des connaissances acquises dans sa vie professionnelle.

Your Signature

Vous pouvez laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Recevez notre newletter exclusive

Vous y retrouverez bien entendu nos articles afin de ne jamais en louper un.

Mais en exclusivité nos analyses des marchés financier

Nos analyse et recommandations de fonds.